Suzanne Frémont – Peintre (1876-1962)

Suzanne Frémont est née à Châtillon le 10 avril 1876

 Suzanne Frémont peintre à ChâtillonAprès un apprentissage classique auprès de quelques maîtres impressionnistes, Suzanne Frémont () poursuit sa formation artistique dans les ateliers de Maximilien Luce, Eugène Carrière, G. Jeanniot et Rame.

Marquée par ses maîtres, elle réalise des paysages empreints d’une atmosphère poétique et sereine. Elle nous laisse entre autres de magnifiques paysages bretons et ceux du vieux bourg de Châtillon…

Frappée par la mort de son fils, tué sur le front au cours de la Grande Guerre, elle interrompt la peinture pour se vouer aux œuvres sociales.

Suzanne Frémont peintre voyageuse

Après cette cassure, elle obtient une bourse des colonies en 1921 et part six mois à Madagascar. Elle fonde l’école des Beaux-Arts de Tananarive où elle fût professeur pendant deux ou trois ans.

Ensuite Suzanne Frémont se tourne vers le soleil de l’Orient. Elle ne cessera alors de parcourir l’Afrique inconnue à dos de mule. La Syrie, l’Irak, la Turquie l’attirent.

Chargée de missions ethnographiques, elle rapporte pour la France des centaines d’aquarelles, de gouaches, témoignages traduisant l’intimité de ces peuples.

Cette étonnante voyageuse, passionnée par les indigènes, extasiée par ‘la beauté de paysages, reconnue de son vivant, mérite notre regard d’aujourd’hui.

Suzanne Frémont à Bormes-les-Mimosas

Après ce long périple autour du globe, notre peintre aventurière partagea sa vie entre Châtillon et Bormes-les-Mimosas où son mari Gabriel Frémont entreprit de reconstituer à l’identique ce beau village provençal entièrement détruit par un incendie. C’est aussi lui, Gabriel Frémont, qui prit une part active et financière dans la construction du « Vél’ d’hiv” à Paris.

La lumière du Midi permit à Suzanne de retrouver les couleurs explorées naguère en Afrique ou en Orient.

Elle s’éteignit à Bormes le 12 mars 1962.

  Missions ethnographiques : 1921, Tunisie 1922, Madagascar 1927, Constantine et Aurès -1928, M’Zab et circuit du Grand Erg 1930, Syrie et Irak 1932, Syrie, Irak et Perse 1934. Le Mont Sinaï et Petra, puis basse et haute Égypte 1935, Antilles et Guyane.