Châtillon près de Paris : le refuge Sainte-Anne

Les prensionnaires du refuge Sainte-Anne

Le premier refuge Sainte-Anne fut fondé en 1854 par Victoire-Thérèse Chupin.

Le 25 janvier 1854, avec 6,50 francs dans sa bourse, mais riche d’une foi à transporter les montagnes, Victoire-Thérèse Chupin plus connue sous le nom « Bonne Mère » accueille ses deux premières protégées. C’est en 1865, pour assurer la pérennité de son œuvre que « Bonne Mère » et ses premières compagnes revêtent l’habit de Saint-Dominique.

Les Dominicaines de la Congrégation de Notre-Dame de Grâce s’installent à : Châtillon-sous-Bagneux en 1880 (Châtillon 92 aujourd’hui).

Lire la suite